Déclaration du SEIC pour la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes : 30 ans plus tard, les femmes n’oublieront jamais!

Le 6 décembre 1989, il y a près de 30 ans, un homme armé entrait dans une classe de génie à l’École polytechnique de Montréal, a forcé tous les hommes à quitter les lieux, et a assassiné14 femmes, en blessait 10 autres avant de se suicide.

 

Ce misogyne annonçait qu’il « combattait le féminisme ».  Ces 14 femmes sont mortes parce qu’elles étaient des femmes, et depuis, les femmes partout au Canada et dans le monde entier vivent encore avec les séquelles de cette tragédie. Pourtant, chaque jour, il y a encore au Canada des femmes et des filles qui font l’objet de violence à la maison, à l’école, au travail et dans leur communauté. L’arme d’assaut qui a été utilisée ce jour-là est toujours légale au Canada. Les femmes sont toujours victimes de violence liée aux armes.

Nous félicitons le gouvernement entrant sur l’annonce récente d’une stratégie nationale sur la violence faite aux femmes ainsi que des améliorations au contrôle des armes à feu, dans le discours du Trône. Nous savons que nous ne pouvons pas simplement compter sur notre gouvernement « féministe » pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes, et nous devons continuer d’agir.


Aux paliers national, régional et local, les femmes du SEIC militent inlassablement en :

  • Créant des comités dans toutes les régions du SEIC, ayant pour mandat de défendre les droits des femmes en milieu de travail;
  • Dressant des plans d’action au cours d’événements tels que notre conférence nationale sur la condition féminine tenue au Québec en novembre 2017;
  • Faisant pression sur les député-e-s fédéraux au sujet de diverses priorités des femmes;
  • Appuyant les vigiles Sœurs par esprit tenues menées par des femmes autochtones dans le but de rendre hommage aux femmes et aux filles autochtones disparues ou assassinées;
  • Organisant des marches, des rassemblements et des événements à l’occasion de la Journée internationale des femmes, des marches pour « La rue, la nuit, femmes sans peur » et des marches annuelles des femmes en janvier, au Canada et dans le monde entier;
  • Animant des formations pour les femmes et sur les enjeux des femmes à travers le Canada;
  • Poursuivant, dans le cadre de nos comités et de nos conférences, la sensibilisation à la violence faite aux femmes, à l’équité en matière d’emploi, à la diversité, à l’équité salariale, au besoin pour des services de garde accessibles, etc.;
  • Nommant, au SEIC, une vice-présidente nationale à la condition féminine, chargée de traiter avec l’employeur sur les enjeux du harcèlement au travail, de la diversité et de l’équité en emploi, en siégeant à la table nationale où ces questions sont des points permanents à l’ordre du jour.


C’est par notre activisme que nous pouvons exiger que le gouvernement agisse et nous devons continuer de nous organiser pour mettre fin à la violence faite aux femmes. Nous sommes très fières du travail que nous avons accompli jusqu’à maintenant et nous souhaitons continuer ce travail pour faire avancer la cause féministe sur tous les plans.


Les comités du SEIC sur la condition féminine participeront à des vigiles dans tout le Canada pour commémorer TOUTES les femmes qui font l’objet de violence fondée sur le sexe. Veuillez participer à une vigile dans votre région le 6 décembre. Le mouvement syndical devrait donner le pas à la lutte contre la violence et le harcèlement fondés sur le sexe. Nous encourageons la pleine participation à ces importants efforts.

Il y a lieu non seulement de commémorer les pertes de vies causées par la violence, mais aussi de passer à l’action. Le Comité national du SEIC sur la condition des femmes vous met au défi de participer à la campagne de sensibilisation susmentionnée. Veuillez faire connaître cette campagne le plus possible et encourager les membres à y participer.


#SEIC16Jours


En toute solidarité,


Jodi MacPherson, vice-présidente nationale du SEIC à la condition des femmes, Est du Canada
MacPhersonJ@ceiu-seic.ca

 

Lynda MacLellan, vice-présidente nationale du SEIC à la condition des femmes, Ouest du Canada
MacLellanL@ceiu-seic.ca