Parlez-en : Pour un télétravail qui nous convient

Le 1er mai, le Conseil du Trésor a annoncé qu'il obligerait tous les travailleuses et travailleurs de la fonction publique fédérale à se rendre au bureau au moins trois jours par semaine.

Cette décision a été prise sans consultation ni dialogue avec le syndicat et sans aucune recherche factuelle pour la soutenir.

 

Le SEIC s'oppose à cette décision erronée et unilatérale. Elle brise la confiance de nos membres et viole leurs droits à la négociation collective.

Les membres du SEIC de tout le pays nous ont dit que cette approche unilatérale ne fonctionne pas pour les travailleurs.

 

Le SEIC fournit une boîte à outils aux membres pour qu'ils puissent agir. Nous continuerons à mettre à jour nos actions et nos conseils tout au long de l'été, au fur et à mesure que nous recevrons plus d'informations de la part des départements que nous représentons.

 

Vous siégez au sein de votre CCPS? Assurez-vous de contacter votre vice-président national  ou votre vice-présidente nationale pour recevoir des exemples de questions que vous pouvez poser à la direction au sujet de ce mandat!

 

1. Passez à l'action !

Envoyez un courriel à votre député et à la présidente du Conseil du Trésor, Anita Anand, pour demander au gouvernement de retirer son mandat de télétravail et de faire passer les besoins des travailleuses et des travailleurs en premier. Utilisez l'outil de l'AFPC pour envoyer votre courriel dès maintenant >>>

 

2. Faites connaître votre appui

Nous avons conçu des graphiques pour vous aider à partager votre appui à votre syndicat et au télétravail qui fonctionne pour les travailleuses et les travailleurs. Cliquez sur les images ci-dessous pour les télécharger ou contactez [email protected] pour les recevoir par courriel.

 

Bannière Facebook

Photo de profil Facebook

 

Arrière-plans Teams/Zoom

 

                                 

3. Envoyez un message à votre ministère

 

Des milliers de membres ont envoyé des messages à leurs députés et à Anita Anand, présidente du Conseil du Trésor. Nous devons maintenant dire à nos ministères ce que nous pensons de cette décision malavisée.

 

Envoyez un courriel ou une lettre au sous-ministre ou présidente de votre ministère. Les messages individuels sont les plus efficaces. Soulignez l'impact de cette décision sur vous et votre famille. Vous trouverez ci-dessous des points de discussion que vous pouvez mentionner, en fonction des points les plus importants pour vous.

 

Coordonnées de la personne à contacter :

 

EDSC:

Paul Thompson

Vice-ministre de l'emploi et du développement social

[email protected]

 

IRCC:

Dr. Harpreet S. Kochhar

Vice-ministre

[email protected]

 

CISR:

Manon Brassard

Présidente

[email protected]

 

Points de discussion :

 

 - Le travail et la situation de chaque travailleur sont uniques et une approche unique au télétravail ne peut s'appliquer à la fonction publique canadienne dans toute sa diversité. Les travailleuses et travailleurs méritent d'avoir le choix sur leur lieu de travail. Le Conseil du Trésor n'a pas fourni de justification opérationnelle pour expliquer pourquoi tous les travailleuses et travailleurs doivent être au bureau trois jours par semaine et pourquoi il ne peut pas permettre une approche flexible.

 

- Cette décision a été prise sans aucune consultation avec les syndicats ou les travailleurs et travailleuses et va à l'encontre de l'accord sur le télétravail que l'AFPC a négocié lors de la dernière ronde de négociations. Cette décision viole les droits de négociation collective.

 

- Le Conseil du Trésor n'a fourni aucune donnée ou preuve que les travailleuses et travailleurs sont plus productifs ou collaborent davantage au bureau. De très nombreuses données prouvent que le télétravail augmente la productivité et réduit le nombre de jours de maladie.

 

- Le télétravail améliore la conciliation travail-vie personnelle, le bien-être et le moral des travailleurs et travailleuses.

 

- Le télétravail est particulièrement important pour les femmes, qui assument de manière disproportionnée des responsabilités en matière de garde d'enfants et de soins familiaux. Le télétravail permet aux femmes de participer plus pleinement au monde du travail.

 

- Les membres du SEIC, comme tous les Canadiennes et Canadiens, sont préoccupés par l'augmentation du coût de la vie. Ce mandat ajoutera des coûts inutiles pour les travailleuses et travailleurs qui luttent déjà contre l'inflation.

 

- Le fait de forcer les travailleuses et travailleurs à retourner dans des bureaux mal équipés et mal entretenus, sans espace de travail approprié ou sans espace adéquat, constitue un problème de santé et de sécurité et aura un impact sur notre capacité à fournir les services dont les Canadiennes et Canadiens dépendent. Les membres ont déjà du mal à trouver des espaces de travail disponibles et le problème ne fera que s'aggraver avec le retour d'un plus grand nombre de travailleuses et travailleurs au bureau.

 

- L'employeur a déjà omis de fournir les adaptations nécessaires aux travailleuses et travailleurs qui ne peuvent pas retourner travailler au bureau. Ce problème ne fera que s'aggraver avec l'augmentation du nombre de travailleuses et travailleurs nécessitant des accommodements.

 

- Le fait d'obliger tous les travailleuses et travailleurs de la fonction publique fédérale à retourner au bureau trois jours par semaine augmentera le nombre de voitures sur les routes, les émissions de gaz à effet de serre et la circulation dans nos villes.

 

- Le télétravail offre aux Canadiens de tout le pays la possibilité de travailler pour le service public fédéral, ce qui nous permet d'investir dans nos communautés locales et nos quartiers au-delà des centres-villes des grandes agglomérations.

 

- La diminution du nombre d'employés dans les bureaux peut réduire considérablement les coûts opérationnels et contribuer à résoudre la crise du logement en réduisant le nombre de propriétés gérées par le gouvernement fédéral.

 

- Le gouvernement fédéral a la possibilité de montrer l'exemple et de façonner l'avenir du travail au Canada. Nos membres peuvent montrer la voie.


Showing 1 reaction

  • Ailish Morgan-Welden
    published this page in Nouvelles 2024-05-22 11:29:53 -0400