Le SEIC célèbre la fierté!

Le Mois de la Fierté reconnaît les victoires durement gagnées par la communauté 2SLGBTQIA+ depuis les années 1960 jusqu’à aujourd’hui. Le mois de juin a été choisi pour souligner la fierté en raison des émeutes de Stonewall de 1969 qui ont eu lieu ce mois-là à New York.

 

Plus de 50 ans plus tard, la discrimination et la haine à l’égard des personnes 2SLGBTQIA+ se manifestent encore tous les jours dans le monde entier. Au cours des derniers mois, les États‑Unis ont connu une augmentation importante de la législation homophobe et transphobe. Au Canada, les crimes haineux contre les personnes 2SLGBTQIA+ ont augmenté considérablement ces dernières années : en 2019, ces crimes ont augmenté de 41 % par rapport à l’année précédente, et leur nombre est demeuré élevé en 2020 (la dernière année pour laquelle des données ont été publiées). La discrimination et la haine sont d’autant plus accentuées à l’égard des membres noirs, racisés, immigrants et autochtones des communautés 2SLGBTQIA+, ainsi qu’à l’égard des personnes en situation de handicap, qui se heurtent à des obstacles qui s’entrecroisent dans la société et qui peuvent ensuite faire face à de la discrimination et à un manque d’accès aux célébrations de la fierté et à d’autres espaces de la communauté 2SLGBTQIA+.

En cette période d’incertitude, il demeure important de célébrer les gains que nous avons réalisés et de nous rassembler en tant que communautés aux côtés de nos alliées et alliés. Nous devons résister aux actes croissants de haine et faire preuve de fierté. Pour la première fois depuis le début de la pandémie, nous pourrons assister à des événements en personne pour souligner la fierté, en plus des événements virtuels pour les personnes qui restent vulnérables à la COVID-19.

Le SEIC est solidaire avec la communauté 2SLGBTQIA+ et ses alliées et alliés, et nous encourageons nos membres à assister aux festivités de la fierté qui se tiendront dans leurs collectivités cette année.